top of page

Le guide pour une reconversion professionnelle sereine en tant qu'hypersensible !

On estime aujourd’hui que 25% de la population serait hypersensible. Si tu es ici, c’est sans doute que tu te retrouves dans l’hypersensibilité et que tu te poses des questions sur une éventuelle reconversion. Bienvenue au club ! En fait, c’est le cas d’une grande majorité de personnes hypersensibles. Et ça a été mon cas également. Alors, pourquoi la plupart des femmes que j’accompagne à changer de voie sont en fait des hypersensibles ? Et quelles sont les problématiques auxquelles elles sont confrontées par rapport à ce trait de personnalité ? Je t’explique tout ça au fil de cet article. Tu es prête ? Allons-y !

L’hypersensibilité : un fardeau ou un cadeau ?


femme hypersensible et reconversion professionnelle

J’ai appris il y a peu que j’étais hypersensible. C’était il y a deux ans, à la suite d’un cercle de femmes de Camille Viennet. J’ai alors cherché toute sorte de ressources sur ce sujet, pour mieux comprendre ce trait de personnalité. Parmi elles, le livre « Suis-je hypersensible ? » de Fabrice Midal recommandé par Camille m’a aidé à le voir comme un superpouvoir.

Car oui, être hypersensible ce n’est pas juste « pleurer devant les films ». C’est toute ta façon de voir le monde qui est différente. Ton cerveau analyse ce qui t’entoure d’une autre façon.

Voici quelques caractéristiques dans lesquelles tu te retrouveras sans doute si tu es hypersensible :

· Tu as une sensibilité accrue à la beauté de ce qui t’entoure, mais aussi à la misère.

· Tu t’es souvent sentie différente ou en décalage avec le monde qui t’entoure.

· Tu fais preuve d’une grande empathie.

· Tes émotions sont parfois envahissantes.

· Les pensées se bousculent sans arrêt dans ta tête, ton cerveau ne s’arrête jamais !

· Tu cernes facilement les personnes que tu rencontres.

· Tu observes beaucoup.

· Quand tu es hors de chez toi, tu as souvent du mal à rester concentrée sur une conversation.


Hypersensibilité : un effet de mode rassurant ?




Alors je sais, l’hypersensibilité est un peu à la mode. Et j’ai un peu de mal avec ces concepts dont on entend parler partout. C’est peut-être ton cas également.

Mais je sais aussi que c’est une chance pour beaucoup d’hypersensibles, car le fait qu’on en parle a permis de rassurer des milliers de personnes.


Non, il n’y a pas de problème avec toi. Tu fonctionnes juste de cette façon, et d’autres personnes fonctionnent autrement. Quel soulagement !


Connaître son hypersensibilité permet de mieux se connaître et de comprendre aussi pourquoi certaines situations sont très difficiles à gérer pour toi alors que pour d’autres, elles n’entraînent pas plus qu’un haussement d’épaules.


Et si c’était un cadeau d'être hypersensible ?

Alors déjà, aujourd’hui, je voulais te dire que si tu es hypersensible, contrairement à l’idée que tu as toujours cru, ce n’est pas un défaut. C’est un vrai don.

Mais, si tu lis cet article sur la reconversion professionnelle et l’hypersensibilité, c’est peut-être que toi aussi tu as besoin de changement. Alors, lis bien ce qui va suivre…


Qu’est-ce qui pousse les hypersensibles à se reconvertir ?


hypersensible reconversion professionnelle conseils

Beaucoup de personnes autour de toi ressentent (comme toi) que quelque chose ne va pas dans leur vie. Mais, elles parviennent à mettre un voile sur leurs émotions. Donc elles continuent ainsi, à mener une vie dont elles ne veulent pas vraiment. As-tu quelqu’un dans ton entourage en tête ? C’est en fait très courant…


Mais toi, en tant qu’hypersensible, tu en es incapable. Tu as parfois un élan de tristesse énorme, ou une colère intense, et alors tu sais que ce n’est pas normal. Tu ne peux plus continuer ainsi et tu es obligée de t’adapter en conséquence.


Tes émotions guident ta vie, mais c’est souvent pour le mieux au final, car tu adaptes ainsi tes projets, tes relations en fonction d’elles.

Toi, tu ne peux pas faire semblant. Tu es vrai et authentique. Et je t’assure que le fait de pouvoir sentir que ta voix intérieure n’est pas alignée avec ce que tu vis au quotidien, c’est un superpouvoir.

De cette façon, tu sais exactement quand tu n’es pas à ta place, que ce soit par rapport à ton métier, aux relations voire même à tes loisirs.


Par exemple, quand on te propose une soirée entre amis un jeudi soir après une longue journée de travail, tu ressens instantanément dans ton corps que ce n’est pas une bonne idée, que tu n’en as pas envie. Et alors, au lieu d’aller contre cette émotion, tu oses dire non. Tu oses t’écouter.


C’est une manière de préserver ton énergie positive et de la réserver ainsi pour d’autres moments propices (comme nourrir ta relation de couple ou des projets qui te tiennent à cœur).

Hypersensible en reconversion professionnelle : un besoin viscéral de changer de voie ?


se reconvertir quand on est hypersensible

Imaginons que tu ressentes en ce moment que ton travail n’est pas bon pour toi. Si tu n’écoutes pas cette voix intérieure, cela peut prendre rapidement des proportions énormes.

Tu peux avoir des répercussions sur ton corps ou ton sommeil. Tes pensées tournent en boucle dans ta tête, tu rumines. Puis, tu te sens lasse et triste de façon régulière. Et au fond tu sais pourquoi…


Pour toi, hypersensible, c’est beaucoup plus dur d’aller à l’encontre tes ressentis. Et c’est pour ça que les hypersensibles ont du mal à faire un métier qu’ils n’aiment pas ou qui ne vibre plus avec eux.


C’est difficile pour un hypersensible d’aller à l’encontre de cet appel intérieur qui les invite à changer de voie. C’est pourquoi ils sont si nombreux à se reconvertir.

Vers quelle voie se tourner quand on est hypersensible et en reconversion ?




As-tu déjà pensé à ceci ? Si tu ne ressentais pas aussi fortement les émotions, tu ne serais pas aussi consciente de tout ce qui t’entoure. Tu ne verrais pas le monde de façon aussi puissante.


Et cette conscience-là, c’est une force incroyable pour ta reconversion professionnelle. C’est souvent en allant vers elle que tu vas t’épanouir dans ta vie professionnelle.

En effet, beaucoup d’hypersensibles ressentent l’appel d’exercer un métier qui aura un impact positif sur le monde. Ils ont envie d’offrir quelque chose aux autres.

La plupart d’entre eux se tournent alors vers un métier dans l’accompagnement. Par exemple : thérapeute, coach, magnétiseur, praticien en Reiki, communication animale… Je suis sûre que cela te parle ! Pour beaucoup d'hypersensibles, cela fait partie intégrante de leur mission de vie.




La raison ? Il y en a plusieurs, et notamment :

  • Venir en aide leur permet de participer à créer un monde meilleur.

  • Ils ont aussi souvent une hyper empathie. Ils veulent limiter les émotions négatives chez les autres, car ils sont très touchés par celles-ci.

Mais au fond, qu’importe le métier que va exercer un hypersensible en reconversion. Il faudra surtout qu’il réponde à ses valeurs qui sont souvent la bienveillance et la liberté.

Reconversion en tant qu’hypersensible : aller vers l’entrepreneuriat ?


…Et oui, la liberté ! Les hypersensibles ont besoin de faire un métier où ils se sentent libres, où ils peuvent pleinement s’écouter et adapter leur journée à leurs ressentis.

Quand tu es salariée, tu vis plus de situations où tu ne peux pas refuser. Et tu souffres parfois d’un sentiment d’injustice. On te demande également d’être productif tous les jours. Tu ne peux donc pas être à l’écoute de ton propre rythme, qui est loin d’être linéaire quand tu es hypersensible.

En effet, notre énergie est cyclique. Mais elle l’est encore plus en tant que femme, et encore plus en tant que femme hypersensible.


Déjà, nous n’avons pas la même énergie au fil du mois, car elle s’adapte à notre cycle menstruel. Mais en plus, nous avons des périodes où l’on est très créatives, et d’autres où l’énergie n’est pas au rendez-vous et où on veut juste « ne rien faire » !

En tant qu’hypersensible, ces cycles sont encore plus présents sur l'année, mais ils se jouent même parfois au sein d’une même semaine ou d'une même journée.

C’est pourquoi la vie d’entrepreneure correspond bien aux hypersensibles. Il est possible d’adapter leur planning en fonction de leur niveau d'énergie et de relâcher la pression certains jours. Le fait d’être entrepreneur leur permet d’être plus à l’écoute de leurs besoins.


De plus, les hypersensibles sont très investis dans leur travail, mais s’ils ne vibrent pas avec un projet ou avec un client, ils peuvent perdre toute motivation. Ils ne savent pas faire semblant !

Ainsi, il sera plus facile pour eux de refuser une situation s’ils travaillent à leur compte. Ils choisissent alors de s’entourer seulement de choses qui les font vibrer et ont le choix de dire non aux autres.


C’est pourquoi l’entrepreneuriat est un mode de travail qui répond pleinement à leurs besoins. Les femmes hypersensibles pourront ainsi s’épanouir pleinement, en adaptant leurs projets à leurs émotions et en suivant leurs intuitions.

Être entrepreneure : je crois que ce n’est pas pour moi !




Mais attention, car un des grands risques des hypersensibles, c’est de se cacher derrière ce trait de personnalité. Par exemple, pendant longtemps, je me suis dit que je ne pourrais jamais entreprendre PARCE QUE je suis hypersensible. Ça serait impossible CAR je suis une éponge émotionnelle, etc.

Aujourd’hui, je me rends compte qu’être hypersensible n’est pas un frein à accompagner les autres, au contraire. Je crois que tu peux faire tous les métiers du monde, si tu apprends à te connaitre et à adapter ton métier à tes besoins. Il s’agit aussi pour toi de trouver un équilibre qui te convient.

Reconversion et hypersensibilité : se sentir bien en tant que salariée ?



Mais, on ne va pas se mentir, l’entrepreneuriat revêt aussi ses challenges… Alors, peut-être que tu ressentiras au fond de ton cœur que ce que tu veux, c’est plutôt être salariée. C’est tout à fait possible aussi et aucun choix n’est mieux qu’un autre.

L’entrepreneuriat est très valorisé aujourd’hui. Pourtant, cela peut être aussi très challengeant pour une personne hypersensible en reconversion.

En effet, les hypersensibles ont souvent besoin d’un cadre pour ne pas s'éparpiller.

Travailler pour une entreprise pourra donc les rassurer.

Sortir du travail la tête légère, sans avoir à emporter chez soi des appréhensions ou des projets en cours. Cela peut être un bon moyen de trouver un équilibre pour un hypersensible.


En effet, en gérant sa propre entreprise, un hypersensible peut se sentir dépassé ou submergé, car il prend tout très à cœur et s’implique énormément dans chaque projet.

Le plus important pour trouver ta voie est donc d’apprendre à écouter tes besoins, tes envies et d’aller vers le choix du cœur. Ce que tu fais souvent très bien de manière intuitive d’ailleurs...

Reconversion et hypersensibilité : une vie professionnelle hybride ?


Et enfin, je rencontre des hypersensibles qui ont une vie professionnelle hybride. D’un côté, ils adorent le cadre d’un travail salarié à mi-temps, où ils vont travailler dans une ambiance légère. Et de l’autre, ils pourront mener à bien un projet plus personnel, en lien avec leur envie d’accompagner ou leur passion.

Le plus important pour une reconversion professionnelle réussie en tant qu’hypersensible





Comme je te l’ai dit plus haut, pour moi, il n’y a pas de métier type pour un hypersensible.


Une boulangère pourra autant se sentir utile qu’une thérapeute si elle sent que son métier permet d’apporter de la joie, s’il est fait dans un environnement léger et bienveillant.

Tant que tu te sens respectée dans ton travail, que tu y trouves une opportunité de t’épanouir, tu peux faire n’importe quoi.


Conclusion : quelle reconversion professionnelle en tant qu’hypersensible ?



En somme, quand on parle d’hypersensibilité et de reconversion, je pense que l’important n’est pas le « Quoi », mais surtout le « Comment ».

Alors, si tu te poses la question de trouver ta voie pour une reconversion professionnelle en tant qu’hypersensible, dis-toi que le plus important sera surtout de lister les valeurs importantes pour toi et de t’assurer que tu pourras les retrouver dans ton nouveau métier.


Et bien sûr, si tu as envie d’aller plus loin, sache que je suis là pour t’accompagner sur ce chemin. Je suis Adeline, coach holistique en Suisse. J’accompagne au quotidien des femmes, souvent hypersensibles, à aller vers une reconversion professionnelle sereine. Contacte-moi pour en savoir plus sur mes ateliers et mes accompagnements.


77 vues2 commentaires
bottom of page