top of page

7 erreurs à ne plus commettre pour découvrir sa mission de vie !


Au quotidien, j’accompagne les femmes dans leur reconversion professionnelle en tant que coach holistique en Suisse. Souvent, au cours de ce cheminement, mes clientes entendent parler de leur mission de vie et cherchent à tout prix à la trouver. Parfois, c’est facile. Mais par moments, découvrir sa mission de vie devient un véritable défi.


Je suis passée par là également et avec le recul j’ai compris que pour moi, la meilleure façon de vivre pleinement ma mission de vie, c’était de me lâcher la grappe avec ça. Dans cet article, je voulais donc te partager 7 erreurs que l’on commet souvent quand on cherche à découvrir sa mission de vie. Il a pour but de te rassurer et de te déculpabiliser si cette mission reste un peu floue pour toi à ce jour.


Erreur n°1 : oublier tout ce qui nous dépasse !


découvrir sa mission de vie

Il y a quelques années, j’étais vraiment perdue en ce qui concerne ma voie professionnelle. J’avais entendu toute mon enfance qu’il fallait à tout prix trouver sa voie, comme s’il y en avait qu’une seule de bonne et que le plus important était le prestige, les débouchés et le salaire. J’avais donc travaillé durant des années pour obtenir un poste stable en tant que fiscaliste, mais malgré tout, je sentais au fond de moi que je n’étais pas à ma place.

Ce murmure intérieur, beaucoup de mes clientes l’ont entendu elles aussi. D'ailleurs, peut-être que si tu lis ceci, c'est parce que tu as entendu quelque chose au fond de toi.


Personnellement, je sentais qu’il y avait autre chose de possible, mais je ne savais pas quoi. Et, un jour, ce murmure s’est transformé en un déclic et j’ai sauté dans l’inconnu. Les yeux fermés et le cœur ouvert. Je n’avais aucune idée de ce que je voulais, je savais seulement qu’il fallait que je ferme cette porte, car je n’étais pas à ma place.


Se connecter à notre spiritualité, un bon moyen de découvrir sa mission de vie ?


En réalité, c’est ma spiritualité qui m’a porté vers cet élan. Je venais de découvrir des notions comme la loi d’attraction, l’énergie. Je venais d’intégrer qu’il y a tellement de choses qui nous dépassent. Que le monde est tellement plus vaste que notre simple vie. Que le but de notre incarnation est bien plus profond que simplement trouver un travail et gagner de l’argent.


Oui, c’est en me rapprochant de ma spiritualité que j’ai eu le courage de sauter le pas. Car je sentais que quoi qu’il arrive, je serais soutenue. Par ce que certains appellent l’Univers, d’autres leurs guides ou leur âme...


Ainsi, pour découvrir sa mission de vie, je crois qu'il faut se faire petit à petit à l'idée de ne pas tout savoir, de ne pas tout maîtriser. Et en même temps, cela peut aussi nous rassurer.


Personnellement, me relier à ma spiritualité m'a aidé à me dire " Si tu penses qu'il est temps de dire non à cette situation, et OUI à l'inconnu, alors fais-le. Car tu es née aussi pour être libre et tout se passera bien."


Et alors, j'ai pu constater comme la Vie te soutient quand tu commences à suivre ton coeur. Et la fluidité avec laquelle les portes s’ouvrent à toi. Je peux te dire que ça a apaisé beaucoup de mes peurs.


Erreur n° 2 : se forcer à trouver une seule mission de vie

jeune femme qui semble réfléchir a son bureau coach holistique en suisse reconversion professionnelle découvrir sa mission de vie

On nous répète souvent que l’on doit faire « un » métier , que l’on doit trouver " notre voie ". Et, si tu es comme moi, cette idée de devoir absolument choisir entre toutes tes idées t'a sans doute déjà angoissée.


Alors, laisse-moi te rassurer : et si, tout simplement, pour toi, il y avait plusieurs voies ? Est-ce que ça serait si grave que ça ?


Souvent, quand on a du mal à définir sa mission de vie, c’est parce qu'on refuse de trouver une seule et unique voie pour notre si long parcours de vie. Peut-être que tu te demandes : Comment je pourrais résumer ce que je fais et le but de ma vie en une seule phrase ?


Difficultés à trouver sa mission de vie : un problème des femmes multipotentielles ?


Si tu te poses ces questions, c’est sans doute car tu es la femme de plusieurs projets. Et tu as le droit de vouloir changer de voie une, deux ou même huit fois dans ta vie. Tu as le droit de commencer des projets et de t'arrêter en cours de route car cela ne te parle plus. Tu as le droit d'être curieuse de tout et de vouloir tester un millier de choses.


Ce n'est pas parce que ce n'est pas ce qui est valorisé dans la société aujourd'hui, que c'est mal. Au contraire.


Cette difficulté à découvrir ta mission de vie repose peut-être sur l'idée que tu ne veux pas te limiter. C’est une caractéristique des femmes multipotentielles et je dois te le dire : c’est une force immense ! Contribuer dans sa vie à plusieurs projets qui n’ont rien à voir les uns avec les autres, c’est hyper puissant. Alors essaye, expérimente, vois si cela vibre pour toi et si ce n’est pas le cas, donne toi l'autorisation de changer.


Si tu es dans ce cas, ne te demande pas quelle est ton unique et seule mission de vie, mais plutôt dans quelle condition tu veux le plus aujourd’hui honorer la vie, être toi-même et vivre dans la joie ? Quel soulagement de te laisser l’opportunité de ne pas forcément choisir !


Erreur n° 3 : s’en remettre à l’extérieur pour découvrir sa mission de vie



La plupart des femmes qui ont des difficultés à trouver leur mission de vie cherchent à en savoir plus par des outils, des exercices ou encore des accompagnements.


Moi aussi, lorsque je cherchais ma mission de vie, je me suis sentie frustrée de ne pas réussir à mettre le doigt sur cette mission aussi facilement. Alors, j’ai fait appel à des tarologues, à des médiums et à plein d'autres professionnels pour m’aider dans cette quête. J’ai même cherché dans mes vies antérieures des réponses pour espérer y trouver la pièce du puzzle manquante.


Avec le recul, toute cette énergie dégagée pour trouver ma mission de vie me fait sourire.

  • Pourquoi est-ce que je pensais que quelqu’un de plus évolué spirituellement saurait mieux que moi le but de ma vie sur Terre ?

  • Pourquoi est-ce que je ne me sentais pas capable de trouver par moi-même mon propre chemin ?

  • Pourquoi chercher des informations dans mon ancienne vie alors que cette vie là me donnait beaucoup d‘informations sur qui j’étais et ce que j’étais venue faire sur Terre ?

Se faire confiance : la condition pour découvrir sa mission de vie


En réalité, je crois que tu n’as aucune raison de demander à l’extérieur ce qui est juste pour toi. C’est pour ça que quand j’accompagne mes clientes en coaching individuel, ce sont elles qui trouvent toutes les réponses. Je les accompagne simplement à mieux se connaître, à faire le tri et à trouver ce qui est présent en elles depuis toujours, mais qu’elles n’osaient pas incarner jusqu'ici.


Attendre que quelqu’un nous confie notre mission de vie ou une révélation sur celle-ci, c’est une façon de se dire : je ne me fais pas assez confiance.

Au contraire, je pense que le chemin pour découvrir sa mission de vie commence toujours à l'intérieur de soi et non autour de soi.

Il commence par assumer l'idée que notre mission de vie n'appartient qu'à nous et qu'on ne peut pas se tromper en la désignant par nous-mêmes.


Erreur n°4: penser avec notre mental pour découvrir notre mission de vie


découvrir sa mission de vie

Souvent, on commence à chercher des informations sur sa mission de vie quand on se sent mal dans le métier qu’on exerce.


Au final, au lieu d'être une simple façon d'apprendre à se connaître, la quête de sa mission de vie se transforme en un but. C'est aussi une façon de se rassurer. "Si je sais exactement ce qui est fait pour moi, alors je suis sûre de ne pas me tromper de chemin si je dois me reconvertir."


En effet, avant de quitter un chemin confortable, le mental veut absolument un plan. Car il est terrorisé à l’idée de faire une erreur. Mais ta mission de vie se joue au-delà de ce mental. Ne pas tout savoir et ne pas tout comprendre, c'est totalement ok ! La vie est comme un jeu où les erreurs n'existent pas, tu apprendras toujours de tes expériences et tout est juste. Il n'y aura jamais la bonne ou la mauvaise solution. Bien au contraire, c'est quand je prends des risques que les apprentissages sont les plus puissants. Aie confiance que tu seras toujours capable de te relever et d'en sortir grandie peu importe ce que tu traverses.


Ce qui est sûr, c’est que tu ne te sentiras pas perdue pour toujours. Bientôt, tu te sentiras parfaitement à ta place. Et peut-être même que savoir si ce que tu fais est bien en adéquation avec ta mission de vie n'aura plus aucune importance. Mais cela est possible seulement si tu t’autorises à expérimenter. Tu ne te trompes jamais de chemin. Tu avances d'expérience en expérience...

`

Erreur n°5 : attendre d'avoir trouvé notre mission de vie pour agir



Je vais te confier un secret. Au fond, tu n'as pas besoin de connaître ta mission de vie. Tu es née avec et même sans en avoir conscience, tu l'incarnes.


Tu n'as pas besoin d’une mission de vie pour incarner le changement que tu veux voir dans le monde. Ni pour partager de l’amour autour de toi. Tu n'as pas besoin d'une mission de vie pour vivre des moments heureux, te faire plaisir et être fière de toi.


Tu n'as rien de fixé aujourd’hui au sujet de ta mission de vie ? Eh bien encore mieux ! C'est aussi triste de se dire "c'est ça", sans se laisser l'opportunité de modifier cette mission.

Ce que tu identifies comme ta mission de vie a le droit d’être plutôt un sentiment lié à tes valeurs. Elle a le droit de ne pas se limiter à une seule phrase. Et puis, il se peut que cette fameuse mission de vie reste floue pour toujours. Mais ça n'a aucune importance. Car, ce n’est pas définir ta mission qui te manque. C'est le fait de vivre pleinement, en suivant ton coeur et en mettant de la légèreté et de la joie dans ce que tu expérimentes.


Erreur n°6 : croire que notre mission de vie est un métier




Peut-être que tu ressens que ton but sur cette Terre est "d'aider les autres". Et alors, tu t'es demandée durant des jours et des nuits: "oui, mais comment ?".


Et aujourd'hui, tu te retrouves déçue, car aucun archange n'est venu te murmurer à l’oreille : "Tu es faite pour devenir guérisseuse" ou "photographe" ou encore "hypnothérapeute".



Ça, c’est ton cœur qui le définit, avec ce qu’il a sous la main aujourd’hui. Et ce choix sera parfait ainsi.


En fait, même quand tu te trompes tu suis ta mission de vie, car comme dans un entonnoir, tu te rapproches du chemin fait pour toi.


Par ailleurs, si ta mission de vie ne sera jamais un métier, c'est aussi car l’essence même d’une mission de vie va bien au-delà de notre société. Ta mission de vie ne te donnera pas l’opportunité de gagner ta vie, puisque pour l’Univers tu l'as déjà gagné en venant au monde.


Ta mission de vie ne se joue pas seulement dans ta voie professionnelle


Alors, tu peux faire n’importe quel travail et te sentir alignée avec ta mission de vie. Même en tant que salariée, même en étant au chômage. Car cela passe bien au-delà de ton métier et de ta fonction.


Ta mission de vie n'est pas avec toi du lundi au vendredi de 9h à 17h. Elle se joue à chaque instant de ta vie, dans chaque rencontre. Chaque seconde te donne une opportunité de l'incarner.

  • Est- ce que tu te lèves le matin le cœur léger ?

  • Est-ce que tu te sens utile dans la vie des autres, peut être juste parce que tu souris à ton voisin de palier ou que tu tiens la main d'un enfant ?

  • Est-ce tu as l’impression d’honorer la vie actuellement ?

Alors, c’est l'essentiel. Tu n'as besoin de rien de plus.


Erreur n°7 : compliquer notre mission de vie



Parfois quand on cherche à découvrir sa mission de vie, et qu'il nous vient une idée, on se dit "non c’est trop simple, ça ne doit pas être ça". Si c'est ton cas, laisse-moi te suggérer quelque chose: et pourquoi pas ?


Pour moi, notre mission de vie à tous, c’est déjà celle d’honorer la vie.

Dans cette quête à "la mission de vie idéale", est-ce que tu as pris un moment pour ressentir de la gratitude pour ce que tu avais déjà ?


Parce qu'en fait, pourquoi cherchons-nous absolument une mission de vie comme si cela nous manquait pour être heureux ? Pourquoi se dire que demain, quand on saura avec précision notre mission de vie, on se sentira forcément plus épanoui ? Ce que je peux t'assurer, c'est que ce qui te manque aujourd'hui pour vivre une vie qui te ressemble, ce n'est pas "ta mission de vie". C'est plutôt que tu te donnes l'autorisation d'expérimenter autre chose.

Parfois, ta mission de vie est très simple. C'est ce que tu fais depuis toujours :

  • célébrer la joie

  • diffuser de l'amour

  • être dans le moment présent

Et ça, tu as déjà tout en toi actuellement pour le faire. Pourquoi est-ce que tu veux à tout prix que ce soit plus compliqué que ça ?


Conclusion : et s'il était temps de se lâcher la grappe avec l'idée de découvrir sa mission de vie ?




Tu as du mal à découvrir ta mission de vie ? Et si tu t'autorisais à te lâcher la grappe avec cette quête ? Parfois, ce qui nous fait le plus de bien, c'est d'arrêter de chercher à comprendre et à analyser.


Il y a tellement de choses qui nous échappent et qui nous échapperont toujours. Cela ne doit pas nous empêcher d'être heureux, de tester des chemins et de prendre du plaisir dans la vie. Alors en conclusion, oui, tu as le droit d'être mal à l'aise avec "le terme de mission de vie". Simplement car tu es mal à l'aise avec le fait de te coller des étiquettes.


Peut être que la seule chose que tu ressens aujourd'hui, c'est que tu es là pour aider les autres. Nous sommes nombreuses à avoir cet appel du coeur. Alors si c'est ton cas, demande-toi simplement : qu'est-ce que tu veux faire maintenant avec ça ?


Qu'est-ce qui te semble le plus juste et le plus léger aujourd'hui ? Reconnecte-toi à ton âme d'enfant. Lâche prise. Fais de la place à la légèreté. Tu verras qu'en faisant cela, les choses s'éclairciront d'elles-mêmes. Et si tu cherches à concrétiser une envie de te reconvertir, n'hésite pas. à me contacter. Je serais ravie de t'accompagner sur cette voie.

49 vues0 commentaire
bottom of page